Join us on Facebook Follow us on Linkedin Follow us on Twitter Contact us

La connaissance de la politique chinoise : un facteur essentiel d’une réussite commerciale

[Mise à jour de cet article le 4 septembre 2019]

Depuis février 2019, des révoltes de plus en plus exacerbées entre la population hongkongaise et son gouvernement menacent l’équilibre de Hong Kong. Pour rappel, cette ancienne colonie britannique a été rétrocédée à la Chine continentale par le Royaume-Uni en 1997 et a obtenu le statut de « région administrative spéciale » jusqu’en 2047. Ce statut lui permet de se doter d’un système judiciaire distinct de celui de Pékin et de rester bien plus libérale.

Que se passe-t-il à Hong Kong ?

Un nouveau projet de loi controversé

Lorsque le gouvernement hongkongais annonce un projet de loi permettant l’extradition de « délinquants » résidant à Hong Kong ou étant seulement de passage, la population y voit un danger pour les dissidents politiques ou religieux réfugiés dans cette portion du territoire.

En effet, ce projet instigué par le gouvernement de Pékin lui permettrait de déterminer un comportement « criminel », selon ses propres critères et non ceux de la péninsule. La justice chinoise étant particulièrement opaque et soumise au régime communiste, cela permettrait au pouvoir central d’extrader bon nombre de résidents hongkongais. La conséquence directe serait une atteinte à la souveraineté du territoire et un renforcement du contrôle de la Chine sur ses différentes instances politiques et judiciaires.

La révolte des jeunes générations pro-démocratiques

Très vite, de jeunes militants ont pris d’assaut les rues d’Hong Kong. D’orientation pro-démocratique, ils exigent un retrait du projet de loi, ainsi que le droit au suffrage universel pour élire le chef de l’exécutif. Or Pékin a choisi et imposé l’actuelle cheffe, Carrie LAM. Devant l’impuissance du gouvernement hongkongais face à ces manifestations, le gouvernement central a entrepris plusieurs démonstrations de force afin de décourager les manifestants. Le pouvoir fait aussi progressivement pression sur différentes entités commerciales afin de diminuer le soutien international porté à Hong Kong.

Démonstration de force de l’armée chinoise à Hong Kong le 30 juin 2019. Damir Sagolj / REUTERS.

Quelles sont les conséquences sur le commerce international ?

Ces faits politiques ont un impact direct sur les activités commerciales, aussi bien en Chine qu’à l’international.

Le cas de Cathay Pacific

La compagnie aérienne britannique fut tout d’abord rappelée à l’ordre par Pékin suite à son soutien au mouvement. Toutefois, bien que la direction de Cathay Pacific ait communiqué l’arrêt de son appui aux manifestations, elle n’a su endiguer les initiatives de ses salariés. Suite à cela, le directeur général du groupe Rupert Hogg, puis son président John Slosar ont démissionné.

Une initiative déplacée d’un employé de CoCo à Hong Kong

CoCo Bubble Tea est une des marques les plus renommées en Chine. Spécialisée dans la fabrication de thé au lait, il s’agit d’une marque taïwanaise disposant d’enseignes à Taïwan, en Chine continentale et à Hong Kong. Un salon de thé de la marque à Hong Kong a pris l’initiative d’ajouter un message personnel sur le reçu de ses clients : « 香港人加油 », littéralement, « courage aux Hongkongais ». Bien que cela soit une initiative isolée, la diffusion de photos de ces reçus sur la toile a porté atteinte à l’image de la marque. Bien qu’elle n’ait pas été sanctionnée par le gouvernement chinois pour le moment, de nombreux « mainlanders » (Chinois de Chine continentale) ont appelé à son boycott et ont déserté ses salons.

Reçu de l’enseigne CoCo à un client avec la mention
« courage aux Hongkongais » diffusé sur Weibo.

Un retrait hâtif des gâteaux de lune de la marque Taipan Bread and Cake

Les marques hongkongaises ne subissent pas de sanctions ou de rappels à l’ordre du gouvernement tant qu’aucun de leurs salariés n’est impliqué dans ces mouvements pro-démocratiques. Toutefois, le cas de la marque Taipan Bread and Cake a démontré que cela ne concerne plus seulement les employés de l’entreprise mais aussi le cercle personnel de ses dirigeants.

En effet, Garic Kwok, le fils du fondateur de l’entreprise, a été dénoncé auprès des autorités chinoises. Ce dernier a diffusé des messages de soutien au mouvement hongkongais sur sa page personnelle Facebook.

Suite à cela, les produits de la marque, principalement des gâteaux de lune en cette période de l’année, ont été retirés des sites marchands JD.com et Tmall.com, ainsi que de nombreuses grandes surfaces à Pékin, Shanghai, Guangzhou et Shenzhen. À l’heure actuelle, aucun communiqué pour remettre ces produits en rayon n’a été diffusé. Qui plus est, les internautes ont rejeté les excuses publiques de Gary Kwok et ont appelé au boycott de la marque.

Le « snowy mooncake » est le produit phare de la marque et a été retiré de nombreux rayons, seulement quelques semaines avant la célèbre Fête de la Lune.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Le conflit opposant la Chine continentale communiste et sa péninsule pro-démocratique n’est qu’un exemple parmi d’autres. Il illustre l’impact de la politique interne chinoise à l’échelle internationale. Par le passé, des cas similaires ont été répertoriés au sujet de Taïwan (retrait de son appellation de « pays » sur les sites de voyage), du Tibet et de la répression sur la minorité ouïghour du pays.

Pour éviter que ces dissensions politiques impactent l’économie d’une entreprise, nous vous recommandons fortement de surveiller minutieusement tout changement politique chinois et tout conflit entre la Chine, ses régions autonomes et les autres pays. Une sensibilisation des filiales de l’entreprise (aussi bien les dirigeants que l’ensemble des employés) au niveau national et international est donc aussi nécessaire. Le but est d’amoindrir le risque de comportements considérés comme « délinquants » par le gouvernement chinois (cf. le cas de la marque CoCo Bubble Tea).

Une communication la plus neutre possible pendant les périodes de tensions politiques est un atout majeur pour toute activité en lien avec l’Empire du Milieu.

Notre équipe est composée de spécialistes de la veille avec des compétences sur des zones géographiques différentes. Vous souhaitez préparer au mieux votre communication à destination de la Chine ? N’hésitez pas à nous demander conseil !